Jamais sans ma mooncup

coupe_menstruelle_par_docteur_Thorgard

Quoi encore a parler de mooncup ?

Oui mesdames, c’est pour votre bien-être, votre santé et votre liberté d’assumer votre féminité. La coupe menstruelle n’a pas a faire peur, elle recueille nos menstruations sans abîmer notre vagin, ni accumuler de bactéries. Le sang reste au fond de l’entonnoir dans un état liquide. La Mooncup ne perturbe pas la flore vaginale. Alors que sur un tampon ou sur une serviette, le sang s’assèche, reste en contact avec l’entrée du vagin (mauvaises odeurs, risques d’infections, contact pas forcement agréable…).

Peur des fuites ?

Il n’y a pas avoir peur, car la contenance d’une coupe est plus importante que pour un tampon. Elle a une contenance exceptionnelle (comparée aux tampons ordinaires), qui permet un port de longue durée. Il m’est arrivé de garder une mooncup plus de 8h d’affilée et m’apercevoir que je n’avais perdu qu’une infime quantité de sang (comparée à la taille de la coupe). Non mesdames, ça ne va pas déborder. Vous n’allez pas vous en mettre plein les doigts. Les bords de la coupe menstruelle permettent d’éviter au maximum les fuites de sang, et ceci quels que soient les mouvements faits.

La coupe peut se porter la nuit et également en cas de doute d’arriver des règles. C’est ce que je fais quand je dois sortir, que je suis dans la période susceptible de voir débarquer mes ragnanas, hop je met ma mooncup et ainsi je n’ai plus peur de me retrouver avec du sang au fond de la culotte.

Mais ce n’est pas pratique à mettre ou à enlever ?

Je dois avouer qu’il faut se faire un peu la main dans les premiers temps. Bien plier la coupe, se mettre dans une position adéquate à l’introduction, ne pas avoir peur d’y mettre les doigts. Certaines femmes peuvent ne pas aimer avoir un contact si proche avec leur vagin. Mais une fois la technique comprise et assimiler, la manipulation de la coupe devient une habitude. Elle fait partie de vous sans la sentir en vous. On la met, on l’enlève, on la nettoie, on la remet. Entre chaque utilisation de la coupe, on la stérilise à l’eau bouillante.

Et si je fais du sport ?

En règle général, vous n’avez rien à craindre en faisant du sport. La coupe ne va pas glisser, le sang ne va pas s’échapper…mais en cas de sport plus violent, si vous désirez avoir meilleure conscience et limiter les risques, vider et nettoyer votre coupe avant.

Economie ?

Une coupe peut durer plusieurs années voir jusqu’à 10 ans. Une trentaine d’euros dépensé pour l’achat d’une coupe est déjà rentabilisée sur une année d’utilisation comparée à l’achat régulier de serviette et tampons. C’est le produit d’hygiène féminine le plus économique. Coûte moins que vous dépenseriez en 6 mois pour les produits jetables.

A vous mesdames de tester, essayer, renseignez-vous, discutez-en….Ne dites pas non sans en avoir été informé ou sans l’avoir expérimenter.

-> C’était un communiqué de Docteur Thorgard réalisé également pour le webzine féminin So busy girls.

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

14 commentaires

  1. Ouiii, la coupe menstruelle c’est trop génial !
    Agréable à porter, pas de déchets, économique…

    Je me permet tout de même quelques précisions techniques (j’en ai une depuis un an, pour info)

    -La coupe peut déborder, surtout les premiers jours : on l’oublie vite. Solution : la vider plus souvent pour éviter le problème. Le soucis d’économie n’existant pas, ça ne coûte rien de le faire par précaution. En plus c’est beaucoup plus facile à mettre/enlever qu’un tampon, aucun risque d’y passer des heures aux toilettes !

    -Je sais que personnellement ma coupe a tendance à descendre quand elle est trop pleine et que je bouge (il n’y a aucun risque qu’elle tombe ou qu’elle se renverse hein mais la sensation n’est pas agréable), dans ce cas, il suffit effectivement de prendre ses précautions et de la vider avant de faire du sport. Et basta ça fonctionne !

    -Troisième problème qu’on peut rencontrer, comment la nettoyer quand on la vide et qu’il y a pas de lavabo. Solution 1, avoir une petite bouteille d ‘eau sur soi. Solution 2 : avoir des lingettes intimes neutres sur soi.

    Voilà ! J’espère que mon intervention a été utile.

    1. Merci de tes infos supplémentaires.
      Moi j’ai écris au vue de mes expériences, cela fait presque 4 ans que je l’ai et pas eu de soucis à ce jour. Le seul petit inconvénient qu’il m’est arrivé d’avoir c’est que je sente un peu la coupe descendre (même sans être pleine, d’ailleurs je ne l’ai jamais vu pleine même après une journée sans y toucher.)

  2. @Thorgard: Sans vouloir être indiscrète tu as la grande ou la petite taille ?

    Parce que si ça se trouve, c’est tout simplement que je n’ai pas le format adapté …

  3. Je connaissais déja, et j’avoue l’avoir acheté suite à la lecture de cet article. Je l’utilise actuellement (j’en suis a mon quatrième jours d’utilisation). Très pratique effectivement, écologique, économique, mais quelle horreur à utiliser… A chaque retrait j’en met partout, j’en ai plein les doigts bref c’est la galère. Ça dépanne, mais je préfère mes tampons quand même.

    Cela dit je ne regrette pas du tout mon achat, la mooncup s’avère bien pratique quand on est à cours de tampons ou de serviette !

    1. Bien bien une nouvelle adepte de la coupe menstruelle 😉
      Mais comment fais-tu pour t’en mettre partout ? Cela m’est jamais arrivé….je pense que ça viendra avec le temps…

  4. Oh ! Mais elle est excellente cette illustration, et en plus, elle explique vraiment TRES bien, bravo !
    Du coup, j’en ai profité pour aller regarder d’autres articles… je suis fan 🙂
    Bonne continuation !

  5. Bonjour,
    Je suis jeune médecin généraliste en train de faire une thèse sur la connaissance de la cup par les médecins généralistes.
    Votre petite BD est vraiment bien faite.
    Puis je l’utiliser dans ma thèse?
    Merci de votre réponse.

    1. Merci d’apprécier mon article.
      Je ne vois pas d’objection à ce que vous utilisiez ma petite BD par contre il y a des conditions à respecter:
      – Citer l’auteur (+référence (nom du blog+adresse)
      – Pas d’utilisation à but commercial
      – Une preuve de l’utilisation de mon article dans votre thèse
      Cette petite BD a déjà été partagé sur des blogs et sites traitant de la coupe menstruelle. La personne utilisant mon travail me transmettait l’adresse de l’article mis en ligne pour preuve.
      Je reste à votre disposition.
      Bien à vous.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share